feuilletésDes feuilletés aux pommes au sirop d’érable et au beurre de pommes, avec cette recette je salue l’Automne et ses jolies couleurs . Petit à petit je les apprivoise car pour moi le plus bel automne reste celui du Québec si cher à mon cœur. Après avoir testé ces feuilletés aux mirabelles puis aux cerises j’ai voulu sublimer la pomme fruit d’automne par excellence et le résultat fut très gourmand, sirop d’érable et beurre de pomme apportent de délicieuses saveurs.

.

feuilletés

.

Ingrédients :

Pour4 personnes

1 pâte feuilletée pur beurre
2 pommes type Royal Gala
100 g de cassonnade
1 paquet de sucre vanillé
1 jaune d’œuf
beurre de pomme
1 c à s de sirop d’érable
10 g de beurre
Sucre glace

Préparation des feuilletés aux pommes

Préparation : 25mn
Cuisson : 20mn
Pommes confites
• Épluchez les pommes et coupez-les en petits cubes.
• Dénoyautez-les.
• Faites chauffer le beurre dans une poêle.
• Ajoutez les pommes et le sirop d’érable .
• Laissez confire doucement avec le sucre roux et le sucre vanillé pendant une quinzaine de minutes.
• Bien mélanger avec une cuillère en bois de temps en temps, pour enrober les pommes du mélange beurre et sucre.
• Une fois les pommes confites, laissez-les refroidir et réservez.

.

feuilletés

• Préchauffer votre four à 180°C.
• Déroulez la pâte feuilleté sur une plaque allant au four.
• Coupez-la en quatre et quadrillez-la (comme détaillé sur les photos). Les bandelettes font 2 cm de large.
.
feuilletés
• Nappez chaque part d’un peu de beurre de pomme.
• Déposez les pommes sur chaque tranche de pâte feuilletée.
• Rabattez la pâte sur les pommes.
• Badigeonnez la pâte avec l’œuf battu.
• Enfourner pour 20 minutes de cuisson.
• Laissez refroidir, puis saupoudrez de sucre glace.
• Régalez-vous.
.
feuilletés

Avec cette recette je m’associe également au défi de mon amie Claudine :  Cuisinons de saison du mois de septembre : cuisinedegut avec la pomme

.

La petite histoire de la pomme

Quelle que soit leurs couleurs, rouges, jaunes ou vertes, les pommes sont une bonne source d’antioxydants et de fibres alimentaires. Manger des pommes régulièrement des pommes réduirait les risques de maladies cardiovasculaires, de cancer et d’asthme. La pomme est le troisième fruit le plus consommé dans le monde après la banane et les agrumes. La pomme est le premier fruit consommé en France ! La consommation moyenne est de 18,7 kg par habitant et par an. D’où ce vieil adage « La pomme du matin éloigne du médecin » et en anglais « An apple a day keeps the doctor away« .

.

pommesUn peu d’histoire
La pomme était déjà consommée par l’homme à l’époque du néolithique sur les plateaux d’Asie centrale. Les chinois la consommaient il y a 3000 ans et la route de la soie lui a permis d’arriver en Europe, chez les Arabes, les Grecs et les Romains.
Théophraste, philosophe grec en 287, présente 6 variétés de pommes et Pline l’Ancien, écrivain et naturaliste romain, vers 75 après J_C en répertoriera environ 100 variétés. C’est dire que ce petit fruit n’est pas récent. Il existe aujourd’hui plus de 20 000 variétés de pommes dont 7000 font l’objet de culture.

.

pommesComme tout ce qui touche à l’agriculture et à l’herboristerie, couvents et monastères ont joué un rôle important dans la culture de la pomme et son développement notamment au Moyen Âge. Elle pouvait servir de légume et on en trouvait partout. Sainte Hildegarde utilisait ses fruits, ses fleurs, ses bourgeons, son écorce dans ses préparations médicinales à base de plantes. Son nom vient du latin populaire « pomun » qui signifie fruit en général. En latin classique la pomme est appelée « malum ». Le mot « pomme » a remplacé malum car la pomme demeure un fruit. La traduction de malum se rapproche de « mal, mauvais » et nous instruit sur les mythes qui existent dans de nombreuses cultures ou la pomme apparaît comme un symbole de débauche. L’Église catholique romaine pour décourager ses fidèles qui persistaient dans leurs pratiques païennes a voulu diaboliser tous les symboles associés au mal, dont la pomme, que l’on appela malum puis malus qu’elle a gardé comme nom latin de l’espèce. Savez-vous que le mot « pommade » vient du mot pomme, car autrefois la pomme entrait grâce à ses vertus thérapeutiques dans la composition d’onguents dits « pommades ».

.

La suite sur le site energie-sante.net où je rédige régulièrement des articles sur l’alimentation et la santé.