gratin de fenouil
Un gratin de fenouil et poires au gorgonzola et aux amandes, voilà une surprenantes mais délicieuse association. Le goût légèrement anisé du fenouil et la poire juteuse et parfumée font un ensemble de saveurs absolument gourmand le tout associé au craquant des amandes, je peux affirmer un plat divin associé à un filet de truite saumoné. À refaire très vite.

.

gratin de fenouil

.

Ingrédients :

Pour 4 personnes

4 bulbes de fenouil
3 poires
le jus de 2 citrons
2 œufs
200g de crème aigre, crème sure (maison)
250 g de gorgonzola
Sel, poivre, noix de muscade
100 g d’amandes torréfiées et hachées
Vert de fenouil
Persil

Préparation du gratin de fenouil et poires au gorgonzola et amandes

Préparation : 20 mn
Cuisson : 45 mn

.

• Préchauffez votre four à 180°
• Beurrez un plat à gratin.
• Faites bouillir une casserole avec de l’eau salée
• Nettoyez les fenouil.
• Coupez les en deux et enlevez le trognon.
• Tranchez les avec une mandoline (attention les doigts) .
• Faites cuire le fenouil pendant environ 5 mn dans l’eau salée.
• Égouttez-le ensuite.
• Épluchez les poires et coupez les en dés de 1cm.
• Arrosez les de jus de citron.
• Réservez.
• Répartissez le fenouil dans le plat à gratin.
• Déposez les dés de poires dessus.
• Écroutez le gorgonzola et coupez le en morceaux.
• Faites le fondre doucement en remuant.
• Enlevez du feu et laissez refroidir  légèrement
• Mélangez la crème aigre, les œufs, le jus de citron, le sel et le poivre ainsi que la noix de muscade fraichement râpée.
• Hachez le vert du fenouil et ajoutez-le au mélange.
• Incorporez ensuite le gorgonzola fondu et versez le tout sur le fenouil et les poires
• Faites chauffer une poêle à sec.
• Lorsqu’elle est bien chaude, ajoutez les amandes effilées.
• Faites les sauter dans la poêle pour les torréfier.
• Parsemez ensuite le gratin de fenouil avec les amandes torréfiées.
• Faites cuire au four pendant environ 45 mn.

.

Source Microplane
Vous pouvez remplacer la crème aigre par de la simple crème épaisse.

.

gratin de fenouil

.

Avec cette recette je m’associe également au défi de mon amie Claudine : Cuisinons de saison du mois d’octobre avec la poire et le fenouil

.

La petite histoire de la poire

.

Le nom Poire est un dérivé du nom latin Pyra et apparaît dans la langue française au XIIe siècle.
poireOn retrouve les origines de la poire fruit du poirier (Pyrus communis) en Asie Centrale et en Europe Occidentale dès l’époque du néolithique où on a retrouvé des pépins dans des nombreux sites préhistoriques.

.

Des agriculteurs auraient domestiqué le poirier il y a environ 7000 ans mais c’est un certain chinois Feng Li qui aurait se serait consacré à ce fruit en effectuant des greffes et ce il y a plus de 4000 ans avant notre ère. La poire n’avait pas l’aspect que nous lui connaissons aujourd’hui, le fruit était petit et amer.

.

On trouve d’ailleurs encore des espèces sauvages en Asie centrale et en Extrême-Orient. Leurs fruits sont petits et peu nombreux, si bien qu’ils ne sont cueillis que par les oiseaux. On retrouve des traces de la poire il y a deux milles ans sur les tablettes d’argile sumériennes, aux côtés du thym et des figues.

.

poiresLes Grecs quant à eux étaient très friands de ce fruit et Homère l’avait baptisé « cadeaux des Dieux ». C’est cependant aux Romains que nous devons le développement de nombreuses variétés. La poire était un de leur fruit favori et ils le consommaient, cuit, cru séché. Ils pratiquaient systématiquement la greffe et développèrent de nombreuses variétés : Caton n’en cite que six alors que le fameux Pline lui en dénombre plus de quarante et à la fin de l’empire romain on en recensait une soixantaine.

L’arrivée de la poire dans toute l’Europe se fit de façon progressive. À L’époque médiévale, soit au XVIe siècle elle semblait guère goûteuse d’après les noms qui lui étaient attribués « caillou rosat » ou encore « poire d’angoisse » qui se consommaient surtout cuites.

.

C’est Jean de la Quintinie, jardinier de Louis XIV qui fera de la poire un fruit royal avec la création de nombreuses variétés (on en recensait 500) aux noms évocateurs comme : « Muscate », « Bergamote », « Frangipane », « Cuisse Madame ». Le XVIIIe siècle verra l’amélioration de la saveur et de la texture du fruit. Fruit Royal, la poire était offerte en cadeau avec une coupe de champagne lors de leurs sacres à Reims (Louis XV, Louis XVI et même Marie Louise ou Charles X) : « Nous vous offrons ce que nous avons de meilleur : nos vins, nos poires et nos cœurs » ponctuait le maire lors de la cérémonie.

.

De nos jours on dénombre plus de 2000 variétés mais seules une dizaine se retrouve sur nos étals. La plupart ont vu le jour entre le XVIIIe siècle et le XIXe siècle.

poires

.
Elles sont toutes le résultat de sélections attentives :
    • La Guyot : gros fruit à peau jaune, sa chair est parfumée et juteuse.
    • La Williams : trapue, elle est brillante, jaune à vert clair ou rouge écarlate à la peau mate.
      Ce sont des poires d’été, produites avant tout dans le sud-est de la France et en Espagne. Elles sont disponibles entre mi-juillet et octobre :
    • L’Alexandrine : peu juteuse, elle est jaune doré à légèrement rosée. Elle est disponible entre septembre et novembre.
    • La Beurré Hardy : sa peau est épaisse et vert-olive, parsemée de rouge sombre. Elle est récoltée de septembre à novembre.
    • La Louise Bonne : sa peau verte est fine, avec des taches brunes. On trouve sa chair fine et acidulée entre septembre et novembre également.
    • La Comice et la Doyenné du Comice : la première a le nez pointu, la seconde est bosselée aux deux extrémités. Leur chair est fine et sucrée, juteuse et fondante. Entre octobre et avril apparaissent leurs épidermes vert jaune légèrement rosés, parfois couverts de taches de rousseur.
    • La Passe-crassane : peau jaune marbrée une chair juteuse et granuleuse. On la reconnaît facilement au bouchon de cire rouge à l’extrémité de son pédoncule qui, en évitant l’évaporation de l’eau, ralentit le mûrissage du fruit. Elle se récolte de décembre à avril.
    • L’Angélys : une nouvelle variété issue du croisement de la Doyenné et de la Passe-crassane a été créée en 2000. Protégée par une peau épaisse, elle se conserve jusqu’à trois semaines à l’air ambiant.
.

La France est le troisième producteur européen après l’Italie et l’Espagne.

.

La suite sur le site www.energie-sante.net où je rédige régulièrement des articles sur l’alimentation et la santé.

50 commentaires pour  Gratin de fenouil et poires, au gorgonzola et aux amandes

  1. Marion dit :
    Posté le 11 Oct 2020 à 18 h 19 min

    Un beau gratin original et bien gourmand ! Ce mélange de saveurs doit être délicieux.
    Bonne journée, bises.

    • Jackie dit :
      Posté le 12 Oct 2020 à 17 h 53 min

      C’est un pur délice. Bisous et belle soirée

  2. rosa dit :
    Posté le 11 Oct 2020 à 12 h 11 min

    une délice cette recette avec le fenouil et le fromage gorgonzola, j’adore tous les gratins, je vais essayer le tien.
    Gros bisous ma gentille Jackie, passe un bon dimanche
    Rosa

    • Jackie dit :
      Posté le 12 Oct 2020 à 17 h 53 min

      Merci ma Rosa c’est tout simplement délicieux. Gros bisous et belle soirée

  3. sotis dit :
    Posté le 8 Oct 2020 à 15 h 57 min

    oh purée, il est fait pour moi ton gratin, j’adore le fenouil, j’adore le marier avec la poire et je ne parle pas des amandes et du gorgonzola!!!! bisous

    • Jackie dit :
      Posté le 8 Oct 2020 à 17 h 53 min

      Merci Gaëlle. Un vrai délice. Bisous

  4. vanni dit :
    Posté le 8 Oct 2020 à 14 h 26 min

    Une association originale !
    Merci du partage
    Bon après-midi
    Bisous

    • Jackie dit :
      Posté le 8 Oct 2020 à 17 h 57 min

      Merci vraiment délicieux. Bises

  5. Posté le 7 Oct 2020 à 21 h 04 min

    Alors à tester rapidement.

    • Jackie dit :
      Posté le 8 Oct 2020 à 20 h 28 min

      C’est délicieux. Belle soirée

  6. VIVIANE dit :
    Posté le 7 Oct 2020 à 20 h 26 min

    Voilà une belle recette avec du fenouil qui donne envie de tester. Bisous à vous et bonne soirée

    • Jackie dit :
      Posté le 8 Oct 2020 à 20 h 34 min

      Une belle association de saveurs. Bisous et bonne soirée

  7. Posté le 7 Oct 2020 à 14 h 14 min

    Quel joli gratin sacrément original!
    En revanche, je passe mon tour, mes trois gourmands ne sont pas adeptes du fenouil!!!!
    Bel après midi ensoleillé, chez nous!
    Dine avec Sandrine

    • Jackie dit :
      Posté le 7 Oct 2020 à 18 h 56 min

      et moi qui n’aimait pas le fenouil… j’Adore, cru non. Bisous

  8. Posté le 7 Oct 2020 à 10 h 48 min

    Voilà une bon gratin plein de saveurs une très belle idée cette association
    Bonne journée bisous

  9. Yolande B dit :
    Posté le 7 Oct 2020 à 4 h 24 min

    Une belle association fenouil,poires j’adore merci belle idée, belle journée.

    • Jackie dit :
      Posté le 7 Oct 2020 à 18 h 56 min

      Un vrai délice. Bises Yolande et belle soirée

  10. Posté le 6 Oct 2020 à 22 h 04 min

    L’alliance de tous ces parfums est originale ! J’adore tous ces ingrédients individuellement alors je pense être conquise par ton gratin ! Je me mets ta recette de côté. Belle soirée Jackie, gros bisous

    • Jackie dit :
      Posté le 7 Oct 2020 à 18 h 57 min

      Je peux te dire que c’est une pure merveille en bouche. Gros bisous et belle soirée ma Laurence

  11. Annick dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 20 h 42 min

    Une belle idée ce gratin, le gorgonzola associé au fenouil et aux poires fait de ton plat, un mariage de saveurs réussi!
    Des bises ma Jackie…

  12. Posté le 6 Oct 2020 à 20 h 03 min

    J’adore tous les ingrédients jamais essayé poire et fenouil mais je suis sûre que je me régalerai. Bisous ma Jackie

  13. Muriel dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 19 h 41 min

    Un mariage de saveurs très intéressant !

  14. Lou dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 19 h 38 min

    ce plat doit être délicieux, plein de contraste !
    Bises

  15. Posté le 6 Oct 2020 à 18 h 23 min

    J’adore le gorgonzola, cette recette me plaît bien !! Vous avez dû vous régaler ! Bisous !

  16. guy59600 dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 00 min

    un joli plat salé/sucré encore un triste temps chez moi
    excellent après-midi des bisous

  17. Posté le 6 Oct 2020 à 14 h 54 min

    Là on salive rien qu’à lire le titre, merci du partage, bel après midi. Bises

    • Jackie dit :
      Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 38 min

      Merci ma chère Chantal. Bises et belle journée

  18. Posté le 6 Oct 2020 à 11 h 37 min

    Un très bon plat sucré salé.

    • Jackie dit :
      Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 38 min

      Merci. Un vrai délice

  19. Yolande dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 10 h 13 min

    un bon gratin comme je les aime…

    • Jackie dit :
      Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 45 min

      Une belle découverte pour les papilles.

  20. Natalia dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 9 h 54 min

    C’est le 2ème que je vois en peu de temps :-). La poire doit apporter un petit goût sucré très appréciable.
    Bisous

    • Jackie dit :
      Posté le 7 Oct 2020 à 18 h 58 min

      Un pur délice. Bisous

  21. gut dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 9 h 18 min

    Ca m’a l’air effectivement d’être un super gratin à déguster avec du poisson ! Une association certes déroutante mais que je devine fameuse ! merci ma jackie de l’offrir à cuisinons de saison gros bisous

    • Jackie dit :
      Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 41 min

      Et je dois dire que c’est absolument excellent, j’en ai été vraiment surprise à la première bouchée. Je le refais la semaine prochaine pour les enfants accompagné d’u saumon en croûte de pain d’épice. Nous nous l’avons dégusté avec un filet de truite saumonée. Quand je pense que je n’aimais pas le fenouil (cru c’est toujours impossible) mais cuit j’adore. Gros bisous ma Claudinette et belle journée.

  22. Ponpon dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 9 h 18 min

    Mais je sais que tu es la championne des associations inattendues! Et c’est toujours une réussite. Je serais curieuse de goûter à ton gratin!
    Bizz

    • Jackie dit :
      Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 41 min

      Trop bon, c’est ce que je peux te dire. Bises

  23. Posté le 6 Oct 2020 à 8 h 01 min

    Cette association doit être top pour atténuer le goût anisé du fenouil qui en rebute certains bisous

  24. missfujii dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 7 h 50 min

    Ce doit être un vrai régal ce gratin, je note la recette, en plus j’adore le fenouil et les poires

    • Jackie dit :
      Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 42 min

      Un délice.Belle journée Sabine

  25. Coco de nice dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 7 h 31 min

    une recette pleine de bonnes saveurs automnales
    merci Jackie
    bisous et bon mardi

    • Jackie dit :
      Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 42 min

      Je dois dire que nous avons adoré et moi qui n’aimais pas le fenouil avant, cru je ne peux toujours pas. Bisous

  26. Kilomètre-0 dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 7 h 26 min

    Voilà un plat qui sent bon l’automne, merci pour cette bonne idée Jackie 🙂 Gros bisous

    • Jackie dit :
      Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 43 min

      Merci Martine. Gros bisous et belle journée

  27. delphine dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 7 h 25 min

    Quelle belle association, c’est vraiment original.
    C’est un beau gratin qui donne envie d’être déguster
    Merci
    Belle journée

  28. corinnette dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 6 h 54 min

    un beau gratin
    bises

    • Jackie dit :
      Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 43 min

      Absolument délicieux. Bisous

  29. mimi dit :
    Posté le 6 Oct 2020 à 0 h 22 min

    tu a très bien associer tout ces produit , merciiii a toi , bizouuuuuuuuuu bonne nuit

  30. Posté le 5 Oct 2020 à 23 h 14 min

    Je n’ai encore jamais tenté la poire en version salé. Ton plat est magnifique !

    • Jackie dit :
      Posté le 6 Oct 2020 à 15 h 44 min

      C’est une pure merveille. Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié ou partagé.

(obligatoire)
(obligatoire)