coulant-chocolat-1w

Chocolat! chocolat, une gourmandise dans laquelle on a plaisir à croquer ou bien à laisser fondre de plaisir sur la langue. Ce coulant que j’ai réalisé aujourd’hui en a laissé quelques-uns sans voix, tellement c’était, c’était……je vous laisse deviner.

coulant-chocolat-2w

Ingrédients :

Pour 6 coulants

200g de chocolat noir
150g de beurre
4 oeufs
80g de sucre glace
80g de farine
12 griottines de Fougerolles à l’eau de vie

Préparation

Préchauffer votre four à 200°C
1.Faites fondre le chocolat cassé en morceaux et le beurre au bain-marie. Ajouter ensuite les oeufs un à un, puis le sucre glace et enfin la farine tamisée.
2.Beurrer des petits ramequins (moi je me suis servie d’empreintes individuelles de chez Demarle).
3.Verser la pâte à moitié du moule et disposer deux griottines dans le chocolat. Recouvrir de restant de chocolat. Enfournez 12 minutes selon votre four.
4.Démouler aussitôt et napper le tour de l’assiette de crème anglaise et saupoudrer le dessus de chaque coulant d’un peu de sucre glace.

coulant-chocolat-3w

separation-historique-tran

La petite histoire du chocolat

Connaissez-vous la légende du chocolat et du serpent à plume?
« Au Mexique, au Xe siècle, autour du village de Tolla, s’étendait un jardin merveilleux, où “le coton poussait déjà teint” et où les épis de maïs étaient si “gros qu’on ne pouvait en faire le tour avec les deux bras. » Dans cette antique cité toltèque régnait Quetzacoatl, le dieu barbu au visage laid et à la tête longue le serpent à plumes. Ils disaient qu’il était le jardinier du Paradis où vivaient les premiers hommes. Il était laid, sa tête était longue et Barbue. Il possédait de grandes richesses : des maisons en pierres vertes précieuses, d’autres faites D’argent, de coquillages colorés et blancs. Il avait des turquoises, des oiseaux extraordinaires et des plumes somptueuses. Il avait aussi tout ce qu’il fallait pour boire, manger et s’habiller. Et il possédait de plus, une abondance d’arbres de cacao – cacahuaquahitl – dont il avait appris La culture aux Mayas.

AS022_cacaoyer

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais vint le temps où s’acheva la fortune de Quetzacoatl et des Mayas. Trois sorciers jaloux de leur bonheur et de leur richesse vinrent à Tula au Mexique. L’un d’entre eux, Le magicien Titlacauan, prit la forme d’un vieillard chenu et vint trouver Quetzacoalt. Il lui dit : « Seigneur, je t’apporte un breuvage qui est bon et qui enivre celui qui le boit ; il t’attendrira le cœur, te guérira et te fera connaître la route de ton prochain voyage au pays où tu retrouveras la jeunesse. » Quetzacoalt but la potion et perdit la tête. Il fit brûler toutes ses maisons d’argent et de coquillages, fit enterrer ses trésors dans la montagne et dans les lits des rivières et transforma les arbres de Cacao en une autre espèce qui ne donnait ni Fève, ni fruit. Puis il quitta Tula pour le pays où il pensait retrouver la jeunesse, en direction du soleil Levant, vers l’Est.

AS021_xocoatl

Il embarqua, paré de plumes, sur un radeau fait de serpents entrelacés, en promettant de revenir un jour, lors d’une année placée sous le signe du roseau. Il reviendrait à l’endroit même d’où il partait pour rapporter à son peuple tous les trésors du Paradis. Dans le calendrier aztèque, 1519 était une année placée sous le signe du roseau et Moctezuma, roi des Aztèques, attendait avec impatience le retour de Quetzacoalt.

AS021_quetzalcoatl

Le roi aztèque Moctezuma II en voyant débarquer des hommes en armures étincelantes semblables à des écailles de serpents, tous coiffés de plumes sur leurs casques et dont le chef portait une barbe, dans son esprit il n’eut plus aucun doute, c’était le retour de Quetzacoalt annoncé par la prophétie. Il accueillera à bras ouverts le conquérant espagnol Hernan Cortes, pensant avoir affaire au Serpent à plumes dont le retour était annoncé par une prophétie. C’est à cette époque que Cortes découvre le chocolat. Reçu à la cour, l’empereur Moctezuma lui offre un breuvage préparé avec du cacao. Il en apprécie tant le goût qu’il écrit : « lorsqu’on en a bu, on peut voyager toute la journée sans fatigue et sans avoir besoin d’autre nourriture. » La suite par ici

31 commentaires pour  Coulant au chocolat aux griottines de Fougerolles

  1. Liliane dit :
    Posté le 7 Fév 2013 à 5 h 35 min

    petite question :  tu utilises le moule 12 briochettes pour 6 coulants. Laisses-tu les autres empreintes vides ? ou faut-il les remplir d’eau ? J’ai ce moule mais je ne l’utilise que pour faire des briochettes. merci bises

    • Jackie dit :
      Posté le 7 Fév 2013 à 5 h 46 min

      Non ma chère Lilly il n’est pas nécessaire de remplir les moules vide d’eau. J’ai déjà testé plusieurs fois et aucun problème.  (idem pour toutes les empreintes Demarle).Bisous

  2. Posté le 11 Nov 2011 à 2 h 34 min

    Oh que ça me plait ! coulant à souhait, bravo tout plein Jackie, j’adore cette recette.Bizz de Bat

    • Jackie dit :
      Posté le 11 Nov 2011 à 3 h 49 min

      Coulant et supers bons. Merci pour le compliment. Bises

  3. Posté le 9 Nov 2011 à 1 h 17 min

    Waouh !!! Un délice j’adore Je bave, devant l’écran   bisous

    • Jackie dit :
      Posté le 9 Nov 2011 à 1 h 29 min

      Tu peux baver, c’était une tuerie. Bisous

  4. domi dit :
    Posté le 5 Déc 2011 à 4 h 38 min

    J’adore ce genre de dessert où une surprise nous attend à l’intérieur….

  5. Ananda dit :
    Posté le 12 Nov 2011 à 9 h 35 min

    Le mélange chocolat/griottines doit être délicieux!

    • Jackie dit :
      Posté le 12 Nov 2011 à 1 h 25 min

      Tout à fait. J’ai fait l’essai et ma fois tout le monde s’est régalé. On peut mettre aussi un Mon Chéri, j’essaierai un autre fois. Bisous et bonne journée

  6. Pistounette dit :
    Posté le 12 Nov 2011 à 6 h 24 min

    Miam , j adore

    Bon week end , bisous

  7. Patrick dit :
    Posté le 11 Nov 2011 à 4 h 46 min

    Waouh Jackie! Là, c’est trop fort ! Tu me fais souffrir mille morts , c’est un véritable supplice de tentale que de se régaler seulement au vu de tes superbes photos …

    Magnifique et terriblement alléchants !

     

    Merci mille fois et un tout grand bravo!

    Bisou

    Patrick

    • Jackie dit :
      Posté le 11 Nov 2011 à 9 h 43 min

      Merci Patrick, et ces coulants étaient : »divins en diable » Bises

  8. oumsafiya dit :
    Posté le 11 Nov 2011 à 0 h 29 min

    hum ce coulant est superbe,

    jolie blog ravie de le decouvrir

     

    • Jackie dit :
      Posté le 11 Nov 2011 à 0 h 39 min

      Merci à toi. Bisous et bonne journée

  9. Yolande dit :
    Posté le 10 Nov 2011 à 2 h 55 min

    terriblement gourmand !!! j’adore !!!

    • Jackie dit :
      Posté le 10 Nov 2011 à 3 h 03 min

      Oui, tout à fait excellent!Merci

  10. R’Evelyne dit :
    Posté le 10 Nov 2011 à 2 h 53 min

    Bien coulant à point !

    Hummmmm

    Bisous

    • Jackie dit :
      Posté le 10 Nov 2011 à 3 h 04 min

      C’est ça coulant à point! comme tu dis. Bisous

  11. Posté le 10 Nov 2011 à 0 h 37 min

    Bien sympathiques ces petits coulants !

    • Jackie dit :
      Posté le 10 Nov 2011 à 1 h 13 min

      Merci! et délicieux!

  12. mercotte dit :
    Posté le 10 Nov 2011 à 5 h 04 min

    Un grand classique toujours apprécié !

    • Jackie dit :
      Posté le 10 Nov 2011 à 9 h 27 min

      Merci, votre compliment me touche beaucoup. Au plaisir.

  13. kola dit :
    Posté le 9 Nov 2011 à 3 h 18 min

    Absolument fabuleux Jackie, voilà que j’ai envoyé un commentaire qui n’est pas arrivé, alors je recommence…. j’aime particulièrment ton exposé sur le chocolat, un document tout à fait intéressant et particulièrement instructif, un tout grand bravo et merci à toi, belle nuit, bisous

    Jacqueline

    • Jackie dit :
      Posté le 9 Nov 2011 à 3 h 20 min

      Wahou! merci, merci. Bisous

  14. kola dit :
    Posté le 9 Nov 2011 à 2 h 59 min

    C’est vraiment une excellente et très gourmande recette Jackie !! un fondant pareil est tout ce qu’il y a de parfait et de gustatif !! un très beau panégérique sur l’étude du chocolat également, un document très intéressant, un tout grand bravo et merci pour toute cette documentation forte instructive, une très belle soirée pour toi, gros bisous

    Jacqueline

    • Jackie dit :
      Posté le 9 Nov 2011 à 3 h 21 min

      Merci encore, ma chère Jacqueline! Bisous. Bonne nuit

  15. Oum Yacine dit :
    Posté le 9 Nov 2011 à 2 h 28 min

    sympa la légende du chocolat et du  serpent a plume ,pour moi ton gâteau me donne envie!!!!bisou Jackie

    • Jackie dit :
      Posté le 9 Nov 2011 à 3 h 22 min

      Merci et douce nuit. Bisous

  16. Doria dit :
    Posté le 9 Nov 2011 à 2 h 09 min

    Il est difficile de résister à tes fondants coulants avec cette griotiine au milieu. L’alliance des deux, quel régal !

    Très bonne soirée en ce mercredi,

    Bisous, Doria

    • Jackie dit :
      Posté le 9 Nov 2011 à 3 h 20 min

      Merci Doria. Bonne nuit. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié ou partagé.

(obligatoire)
(obligatoire)